Le vrai nom du médicament a été remplacé par un de mon invention, le « Betapourrane Fort »

Je suis alors interne aux urgences.

Je me destine déjà à l’exercice de la médecine générale en cabinet de ville. Mais je dois faire encore quelques stages à l’hôpital avant de finir mes études.

Cela fait un mois que je suis dans ce service.

Je suis satisfait de ce stage, l’ambiance est sympathique, mes chefs sont jeunes. Certains sont même des amis que je croise souvent à la Faculté (ils sont dans une promotion un ou deux ans avant la mienne)

Je m’y sens bien. Le service est dans un petit hôpital de périphérie d’une grande ville.
Il y a beaucoup de travail, mais j’ai connu pire pendant mes gardes d’externe au CHU.

Voilà pour planter le décor.

Un jour, le chef de service nous réunit tous pour nous apprendre une grande nouvelle.

Une jeune et jolie jeune femme est à coté de lui.

Je pense déjà : oh c’est sympa, il nous présente sa fille ? Sa maitresse ? Sa femme ? Une nouvelle interne ? Ah non, elle est en tailleur, décolleté, talons hauts et brushing parfait. Elle n’a pas le look de quelqu’un qui passe ses journées à examiner des malades en blouse blanche.

Non, rien de tout cela.

Avec un grand sourire, le Chef nous annonce fièrement que nous devons, à partir de maintenant, quand il nous faut prescrire un anti-inflammatoire, toujours inscrire sur nos ordonnances le Betapourrane Fort. C’est important. Car la gentille représentante du laboratoire, à coté de lui, a promis des cadeaux et de l’argent pour le service, comprenez : pour la gueule du chef de service.

Tout le monde a l’air de trouver ça merveilleux autour de moi.

Le Betapourrane Fort, je n’en prescris jamais. Et pour cause, ce n’est pas un très bon anti-inflammatoire, il ne marche pas mieux que les autres, mais il a beaucoup d’effets secondaires potentiellement graves.

Je sors de la salle de réunion.

J’ai la nausée.

Je suis en stage chez le praticien (stage chez un généraliste de ville)

Je suis seul aux commandes ce matin.

Rah, la secrétaire a oublié de décommander M. LaboPourri.

Tant pis, je lui accorde 5 minutes.

Il est très jeune, il est nouveau dans la profession de visiteur médical (VM)

Il me présente un nouveau médicament (qui ne se « vend » pas bien), en récitant bien sa leçon.

Je sais qu’il fait un métier difficile et ingrat.

J’attends patiemment qu’il termine son discours, que je n’ai écouté, comme à mon habitude, que d’une oreille distraite. Je lui demande alors, non sans une certaine dose de malice, s’il trouve son nouveau métier intéressant.

Il me répond, et je vous jure que c’est exactement ce qu’il m’a dit :

« Je pensais au départ que mon métier servait à informer honnêtement les médecins sur les médicaments, leurs indications, leurs contre-indications et leurs effets indésirables. Franchement, je suis un peu déçu »

Je suis jeune remplaçant dans le cabinet de celui qui sera, je ne le sais pas encore, mon futur associé.

Il est installé depuis 20 ans, il reçoit, comme beaucoup d’autres médecins, les « Visiteuses médicales ».
Chez lui, c’est trois fois par semaine à 9h00 pile.

Aujourd’hui je le remplace, Il n’a pas annulé le rendez-vous. Il sait pourtant que je n’aime pas ça.

Mme GrosPharma vient me présenter le Superlox, un antibiotique qu’elle dit qu’il est beaucoup mieux que les autres, mais aussi deux autres médicaments qu’elle présente à chaque fois.

Nous nous sommes déjà rencontrés dans un autre cabinet, elle m’a déjà présenté le Superlox quelques mois avant.

Nous en avons déjà discuté, pour moi le Superlox, c’est de la merde c’est un médicament à ne pas prescrire. Un antibiotique qui ne marche pas mieux que les autres mais avec des effets secondaires cardiaques graves.

Elle met en doute, purement et simplement, mes affirmations, en insistant par la même occasion sur le fait que le comprimé est facile à avaler, une seule fois par jour.

Je sais bien qu’elle me ment. J’ai la Revue Prescrire sous les yeux avec les références bibliographiques des études qui prouvent ce que j’affirme.

Elle vend son produit, comme un commercial de supermarché. C’est son boulot.
Je n’insiste pas, c’est peine perdue.

Elle me parle ensuite de ses deux autres médicaments.

Je l’arrête brutalement dans son élan : « Mais vous ne pouvez pas me présenter autre chose que ces deux médicaments ? »

Et là, elle me répond, la peur dans son regard : « Ah mais non ! Cela fait 15 ans que je présente ces deux médicaments, je ne vais pas changer maintenant ! »


Je n’ai plus jamais reçu de VM, en remplacement ou ailleurs.
Je lis la Revue Prescrire, je me forme de façon indépendante.
Ceci est le premier billet de mon blog.
Je m’appelle Dr Stéphane
Bonjour

Publié dans BigPharma, Médecine, Mes petites histoires.

42 Commentaires

  1. Voila qui donne le ton ! Je me suis également amusé à bloguer, du temps où j’étais remplaçant, mais désormais je me contente de Twitter et google+. A+

  2. Très bon départ !!!
    Longue vie à ton blog !

  3. Les visiteurs de labo c’est une « bonne » source de billets…
    le second était plus honnête. Ce ne doit pas être un métier facile quand on le choisit par idéalisme.

    Bonne continuation

  4. Super, un blog de Dr-Stephane ! Youpee. Merci

    PS : quand est ce que vous vous remettez aux #PPCS ?

  5. Bravo pour ce premier billet et bienvenue dans la blogosphère !
    Et au boulot ! Maintenant que c’est lancé, il va s’agir de nous donner à lire. 🙂

  6. Question posée sans aucune agressivité : n’y a-t-il pas un risque fort, en commençant par un billet comme celui-ci, de se faire ranger direct dans le tiroir « fanclub Prescrire » et donc, de ne pas toucher une cible qui serait pourtant intéressante ?
    Bon, qui ne passe peut-être pas sur la blogosphère médicale, de toute façon, mais…
    Et sinon, quelle est l’influence d’un chef de service sur les prescriptions de ceux qui travaillent dans son service, fussent-ils, ou pas, stagiaires ?
    Et quelle est la formation des VM ? je veux dire, je sais qu’ils reçoivent des formations de vente poussées sur les produits qu’ils doivent présenter, avec argumentaire et contre-argumentaire en cas d’objections de la part des médecins. Mais au-delà : dans quelle mesure sont ils conscients de partir au front avec des armes faussées ?
    Bon et puis j’arrête avec mes questions, au plaisir de vous lire !

  7. Bienvenue ! 🙂

  8. Dr Stéphane dit :

    @Tous merci pour les encouragements !

    @Fourrure : Salut ! Alors, pour répondre à tes (légitimes) questions : c’est très simple, je SUIS à ranger dans la catégorie « Fan Club Prescrire ». Je ne peux pas dire le contraire, c’est une question d’honnêteté. C’est en effet un billet militant. Je ne prétends pas toucher tout le monde, ni plaire à tout le monde. J’essaie juste d’expliquer un peu pourquoi j’en suis arrivé là, tout simplement.
    Par ailleurs,
    Le chef de service, est comme son nom l’indique, le chef. Et par conséquent, pour beaucoup, c’est aussi qu’il a toujours raison. Je te rassure, je n’ai pas prescrit de Betapourrane Fort à tout le monde. Et personne ne m’a fliqué. Mais je n’avais pas non plus spécialement besoin de plaire au chef. Je n’avais pas l’intention de faire ma carrière dans ce service …
    Les VM, ont une formation à la fois COMMERCIALE et « scientifique ». Ils n’ont, en effet, pas toujours conscience de faire de LA PUB plutôt que de l’information. C’est un métier ingrat, et difficile. Je ne les envie pas. Et je suis gentil avec eux, je ne leur fait plus perdre leur temps …

  9. sans aucune formation médicale (sauf si le « sur le tas » avec 3 enfants compte)(donc non), je ne connais rien des clans « revue prescrire » »ou pas ». Ce qui m’interpelle par contre c’est que ces représentants (qui doivent avoir en fin de compte la meme formation que ceux qui viennent vendre des tapis ou des encyclopédies)vous vendent ces produits comme un mec vendrait une voiture en concession (le fameux elle roule vite sans dire qu’elle consomme 18l/100, on encore le « elle est pas chère » mais sans dire que l’occasion a été accidentée 3 fois…)

    Bref je trouve ça dingue qu’on démarche les médecins en leur promettant des cadeaux s’ils vendent tel ou tel produit. On dirait des blogueuses qu’on paie pour vanter les mérites d’un produit bidon (j’assume)(il faut que je paie des médocs non remboursés à mes enfants)

  10. Quand j’étais en stage (externe) en gynéco-obst en été, on faisait des barbecues hebdomadaires à côté de l’hôpital, dans la maison de garde.
    La VM d’une pilule nous avait offert une fois le barbecue quelques semaines après être passée, en se contentant de prendre nos signatures (et quelques merquez bien sûr), et sans nous parler une seule fois de sadite pilule.

    A part ça, les visiteurs médicaux à l’hôpital (qui parle vaguement à tout le monde et donc à personne), c’est probablement moins intriguant qu’en ville où les échanges sont en tête-à-tête avec l’un qui essaie de convaincre l’autre.

  11. Mareties dit :

    Vous avez donc cédé et ouvert votre blog et je lui souhaite un bel avenir.
    L’hiver arrive, vous allez participer à égayer (ou pas) nos lectures.

  12. Dam_ned dit :

    Bonjour Dr Stéphane _o/

  13. Dr. Minos dit :

    Super.

    Bravo. Encore d’autres pareil!

    Merci

  14. Avoghai dit :

    @ Juju : c’est oublier que les patients en premier vont souvent chez le medecin comme on va chez le vendeur de tele ou de machine a laver. « Oh vous ne voulez pas me faire d’arret de travail? Bah je vais aller chez votre confrere qui est plus docile… Et puis pendant que vous y etes mettez moi des pilules pour couper la faim, pasque un regime c’est trop fatigant. »
    Je caricature a peine. Je suis delegue et je suis le premier a devoir faire face a des situations comme le drstephane decrit et quand on fait bien son boulot c’est dur de se voir mettre dans le même panier que ces incapables.
    J’ai la chance d’etre issu d’une famille comptant medecins et infirmieres, j’ai ete aide soignant en maison de retraite et j’ai un Bac+5 de biochimie… Bref, je rigole quand on me dit que TOUS les VM sont des vendeurs de tapis.
    D’une maniere generale je suis plutot contre tous les extremismes : harceler les medecins avec des etudes qqfois bidonnees est stupide… Mais croire la revue prescrire qui est tout autant partiale n’est pas mieux. La vraie independance c’est etre capable de prendre les avis et se faire le sien.

  15. Olilec dit :

    Boaaaf, c’est rien du tout par rapport à ce qui se faisait avant la loi « anti-cadeaux » il y a une petite dizaine d’années : cadeaux somptueux, repas gastronomiques, champagnes fins, voyages exotiques, etc…offerts aux gros prescripteurs, notamment certains spécialistes (cardios…). De nos jours même plus possible d’avoir un stylo publicitaire, c’est t’y pas triste !

  16. Et bien Dr Stéphane, je vais vous suivre. Je suis toujours très intéressé par ceux qui n’hésitent pas à dire ce qui doit être dit, qui sont portés par une aspiration plus noble que ce qu’un peu plus d’argent peut apporter.
    Vous savez certainement que vous subirez de nombreuses attaques. Ayez confiance dans ce que vous portez, et renforcez-vous grâce à la gratitude que beaucoup ressentiront.

  17. Bonjour !

  18. Flux RSS mis à jour
    Bienvenue chez moi Dr Stéphane.
    Dans ma famille, il y a un VM à la retraite et désespéré de ce qu’on lui demandait en fin de carrière…

  19. @Avoghai : loin de moi l’idée de faire des généralités. AU contraire. Y’a des bons vendeurs de voitures, de bons vendeurs de tapis, et y’a des patients qui n’oseraient jamais demander un truc précis à leurs doc (comme moi). Donc forcément y’a de bons VM 🙂

  20. Avoghai dit :

    @juju : cela va sans dire mais ca va mieux en le disant 😉
    Cela dit je pense qu’il y aurait matiere a faire un blog sur ce qu’on voit en salle d’attente ou dans les cabinets :-p

  21. Soleil-De-Marseille dit :

    Bonsoir !
    D’abord bravo ( bon on devinait que ça te démangeait le clavier de créer ton blog )
    Pourrais-tu mettre des identifications par G+ ou twitter en bas pour avoir nos avatar quand on commente ton blog? (bon il y a FB aussi …. )
    J’ai une amie qui est visiteuse médicale ( à 800 km de moi,donc pas de conflit d’intérêt ) je vois que c’est purement alimentaire chez elle, elle a déjà démissionné 2 fois ( ce qui en période de restriction de personnel est à souligner ).

    Longue Vie au Blog

  22. Nicolas dit :

    Billet prometteur. Bonne continuation !

  23. Emer_Odd dit :

    @avoghai : La Revue Prescrire n’est pas partiale. C’est une des seules sources d’information exempte de conflit d’intérêt pour les médecins. Affirmer que cette source est « partiale » désigne un esprit formaté par une entreprise pharmaceutique que ça gêne. Un point c’est tout.

  24. Je me demande si ce blog ne sera pas un jour au programme des cours d’éthique médicale 🙂

  25. Avoghai dit :

    @ emer: je ne crains pas la critique, au contraire je la cherche. Un medecin qui me dit que tout va bien et qu’il adore tous mes medicaments me deprime et me gene (car il me ment surement).
    Simplement la critique doit etre constructive. Dire que le vilain labo est tres mechant parce qu’il ne pense qu’a faire de l’argent et classer tous les gens qui y bossent dans la categorie vils profiteurs est partiale.
    C’est aussi oublier que les medecins aussi gagne leur vie grace a la maladie des gens. Sont-ils condamnables? Non. Est-ce qu’on peut cracher sur un medecin qui facture un depassement d’honoraire afin de pouvoir se faire plaisir et s’acheter sa tele ou payer un week end a Mickey a ses gosses? Je ne crois pas non plus.
    Je ne vois pas pourquoi les labo sont + condamnables de faire des profits sur le dos des malades.
    Il y a surement de tres bons journalistes chez prescrire qui ecrivent de bons articles tres bien documentes. Mais ces articles passent-ils toujours la ligne editoriale?
    Un journal qui se veut systematiquement dans l’opposition ne peut pas etre « libre ».il est prisonnier de sa ligne de conduite.

  26. Bonjour Docteur Stéphane 🙂
    Tu excites ma curiosité, je me demande comment on devient visiteur médical (non parce que mine de rien, auxiliaire de vie c’est pas bien payé!)

  27. Tout ça m’a l’air fort intéressant, en tant que (je l’espère, je saurais ça en mai), futur médecin. Content d’être tombé sur ce blog (merci Maître Eolas et twitter !), et au plaisir de vous lire !
    Bonne continuation

  28. @Avoghai: Euh! je pensais que les dépassements d’honoraires c’était quand le travail fait le justifie! Pas quand le médecin a envie de se faire un petit plaisir???

  29. Bonjour

    Votre article m’a particulièrement touché, je salue votre courage. Je vous remercie de ne pas vous laisser corrompre et de nous montrer ce qui se passe dans la médecine de campagne à l’heure actuelle. Des professionnels de santé font passer les profits des firmes pharmaceutiques avant nos vies, je trouve cela absolument révoltant. Ils vendent leurs âmes à ces entreprises alors que vous restez intègre, c’est tout à votre honneur. Tenez bon. J’espère qu’en cas de coup dur, vous vous souviendrez de nos messages d’encouragement.

  30. Avoghai dit :

    @Kyra : bah tiens…
    C’est d’ailleurs pour ca que les tarifs de medecins dans les grandes villes peuvent varier du simple au double sur un même quartier et pour le même acte…
    Note que je ne critique pas, et n’y suit pas oppose non plus : certaines etudes ont demontre que le tarif des consultations conventionnees est trop bas.
    Donc bon vu que les charges et les primes d’assurance augmentent, si le medecin veut avoir des revenus dignes de son BAC +10-15 et pas s’etre fait suer pendant 5 ans avec des gardes de nuit pour rien, ben il va prendre un depassement…
    D’une certaine manier c’est une justification de son travail… Mais pas forcement au sens ou vous l’entendez.

  31. j’ai -très bien- connu une VM qui avait « réussi à introduire » un médicament pour la première fois dans une clinique où il n’avait jamais été prescrit. en couchant avec le directeur de ladite clinique. elle m’a décrit ses « 5 à 7 » en m’expliquant qu’il expédiait ses patients en 5mn pour aller avec elle dans la salle d’à côté. (le reste du temps, il était marié). j’avais vu une seule fois ce médecin, quelque temps auparavant.. la consult avait duré 5mn et s’était terminée par une prescription totalement inappropriée et excessive. je ne me souviens pas à quelle heure c’était.

    c’était une très belle jeune femme. je ne donne pas de noms de labo, médoc ni clinique, car je ne souhaite pas quelle se reconnaisse -le monde est si petit. elle a changé de métier depuis, après s’être mariée.

    voilà. depuis, je n’ai plus jamais eu confiance en la plupart des médecins. surtout ceux qui donnent facilement beaucoup de médicaments. et je ne vais pas plus mal.

    ce n’était malheureusement pas le cas de ma mère.

  32. Il m’aura fallu quelques jours pour réagir, mais dis-donc, t’as un blog maintenant!!!

    Merci pour ce premier billet égal à toi-même, et au plaisir de te lire!

  33. la 1ère difficulté a été d’arriver à poster un comm
    donc bravo pour votre entrée dans la blogosphère avec ce beau billet
    chez nous oph le pb est un peu moins important
    -bp moins de VM
    -peu de produits réellement efficaces
    mais qd mm :
    je me souviens du regard consterné de mes amis, de mes parents, de mes collègues, qd je leur annonçais en fin d’études mon intention de refuser la VM je passais pour le gauchiste de service voire pour le fada. isolé dans mon refus j’ai fini par craquer au début de mes études d’oph. J’ai réussi à éviter les cadeaux mais pas complètement. j’en ai eu qq uns que je serais prêt à comptabiliser et à reintégrer dans ma 2035. ce qui m’est difficile maintenant que la loi anti cadeaux est passée, c’est de rompre avec les VM auxquels je me suis attaché en tant qu’humains.il y en a qq uns. Néanmoins tout VM reçu est écouté attentivement parce que je cherche la faille dans le discours et qd j’en trouve une je souris intérieurement.
    depuis qq années je me suis juré de tenter de justifier médicalement et publiquement chaque médicament sur mes ordonnances.

    (http://le-rhinoceros-regarde-la-lune.over-blog.org/article-les-beaux-labos-56832751.html)
    bravo one more time et bienvenue

  34. Dr Stéphane dit :

    @Tous Merci pour vos gentils mots, vos commentaires et vos critiques

    @zigmund
    J’ai décidé de ne pas recevoir les VM avant de m’installer, ça a été nettement plus simple pour moi (et le regard des autres, franchement, je n’ai pas eu à le subir, mais quand bien même, quand c’est une question de conviction profonde, m’en fous un peu …)
    Mais je comprends ton point de vue … C’est comme arrêter de fumer, on sait ce qu’il faut faire, c’est une autre affaire de le mettre en pratique … Ce qu’il faut c’est ne jamais commencer.

  35. Bravo, félicitations et bienvenue au club!

  36. Pauline dit :

    Bienvenue !
    Moi j’aime beaucoup le VM lucide et donc désabusé ! Non sérieusement j’ai un VM dans la famille, c’est un boulot de commercial, en effet, ça ou des encyclopédies… (seul le salaire change…)

    @ Ook? Ook! => si seulement ^^ quand je vois qu’on nous assène des conneries plus grosses que moi (comment on nous inculque dès le plus jeune âge le dépistage/traitement invasif de tout cancer, quelque soit le stade/pronostic/volonté de le/la patient(e)… avec toute une promo qui hoche la tête placidement… ça promet)

    Plus sérieusement, les blogs « du clan Prescrire » et Winckler sont ce qui se rapproche le plus d’une formation d’éthique à mon niveau (D1)…

  37. Récit d’un ami dont le père est médecin généraliste : « Il commence à en avoir marre des VM… Une fois il a accordé un RDV le même jour à la même heures à 2 VM de laboratoires rivaux », en début de matinée. Puis il a fait passer tous ses patients avant, en disant qu’il les prenait tout de suite après… Puis il reprenait un patient « c’est urgent »…

    À la fin de la matinée, les 2 VM rivaux se sont battus dans la salle d’attente.

    Plus jamais revenus.

    Je te laisse savourer. ^^

  38. J’aime beaucoup ! Encore un bon blog de médecin, mais qu’est ce que vous avez tous ? Bonne continuation 🙂

  39. Pingback: In the trap ! | nfkb's blog

  40. Pingback: La basse cour de la poule pondeuse » Allaitement Faire un bébé » Ah qu’il est beau le débit de lait

  41. Marlysa dit :

    « Une jeune et jolie jeune femme » LOL
    Elle a du te marquer celle là pour que tu en perdes ton français…
    je suis encore trop petite pour avoir eu affaire à des VM mais j’attends avec impatience pour pouvoir en rigoler moi aussi ! Et faire des sales tours aux VM complètement immoraux 🙂
    Chouette blog en tout cas Dr Stéphane ! 🙂

  42. Dr Stéphane dit :

    @Malysa
    Pff vous comprenez rien à mon style … (je plaisante)
    Oui c’est maladroit. Tant pis je laisse, mais merci d’avoir noté !

    Et méfiez vous des VM …

    Merci à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *